Profitez de la syndication de contenu avec notre fil RSS.

Profitez de la liste des hôtels offrant des réductions...

Promotions, offres spéciales, tarifs réduits, profitez avec Cotentin tourisme des opportunités pour vos séjours !

en savoir+

Histoire de Cherbourg

Louis XVI




L'emplacement de ce camp est alors connu sous le nom de "Coriallo". Cependant, le nom du château de Cherbourg, fondé à une date inconnue sur le site du camp romain, n'apparaît dans un document écrit qu'en 1026. C'est un des châteaux forts les plus importants de son époque.


Au début du XIVe siècle, la ville et le château sont entourés d'un rempart fortifié. Pendant la guerre de Cent Ans (1337-1453), la position stratégique de Cherbourg lui vaudra de connaître de nombreuses batailles : la ville passera ainsi alternativement des mains des Français à celles des Anglais six fois de suite.

En 1450, les Français conquièrent définitivement la place. Le château et les remparts reconstruits, Cherbourg connaît une accalmie pendant environ deux siècles.
 
En 1688, Vauban entreprend des travaux importants de consolidation du château, mais en 1689, Louvois fait raser château et fortifications.
 
En 1783, Louis XVI décide la création d'un port militaire à Cherbourg.
 


ile pelee © christine duteurtre

Une digue et trois forts (l'Ile Pelée, le Homet et Querqueville) sont construits pour protéger et défendre la rade. Les travaux sont suspendus pendant la révolution. Ils reprennent en 1802 par décision de Bonaparte.
 
Le 25 août 1813, l'impératrice Marie-Louise inaugure l'avant-port.
 

La digue du large est terminée en 1853. Cherbourg possède alors la plus grande rade artificielle du monde (1500 hectares).
C'est à la fin du XIXe siècle et au début du XXe siècle qu'auront lieu les derniers aménagements.
 
Plus récemment, Cherbourg a été marqué par la difficile période de la Seconde Guerre Mondiale. Prise par l'armée allemande en 1940, la ville était considérée par l'occupant comme un site stratégique essentiel.
 
Après des combats très serrés contre l'armée américaine, les troupes allemandes se rendent le 26 juin 1944, vingt jours après le débarquement allié, non sans avoir saboté plusieurs installations vitales comme la Gare Maritime et le pont tournant.


doctype